Espace employeurs - GRH Poitou-Charentes

Personnaliser le contenu du site

Veuillez spécifier ou modifier les caractéristiques de votre entreprise/organisme

  • Votre secteur
  • Votre statut
  • Votre effectif
  • Votre code postal
Type d'activité

Saisissez votre code NAF ou un ou plusieurs mot de l'intitulé de votre convention collective

Code postal

Saisissez votre code postal

Masquer les critères

Aides au recrutement

Pour favoriser le développement de l’emploi, les pouvoirs publics propose aux employeurs divers aides pour répondre à leurs situations et projets particuliers. Aide à la formation pour pallier une difficulté de recrutement, crédit d’impôt, subvention, avance remboursable ou exonération de charges, les formules sont nombreuses.


Elles correspondent à vos besoins économiques et vous permettre de recruter la ou les compétences nécessaires : développement d’activités et de la compétitivité, stratégie à l’international, implantation en zones prioritaires, Recherche/innovation, transmission des savoir-faire…

Exonérations de charges liées à la zone géographique

Les entreprises qui s'implantent, créent de nouvelles activités et de nouveaux emplois dans certaines zones géographiques peuvent bénéficier d'exonérations de charges URSSAF dans la cadre de dispositifs spécifiques à ces zones pour en favoriser le développement et la création d'activités ou la reconversion : zones de revitalisation rurale (ZRR) et zones de restructuration de la Défense (ZRD). Ces dispositifs sont complétés par des allègements fiscaux.

Fiche actualisée le 26/02/2018

Entreprises concernées

En zones de revitalisation rurale (ZRR) :
Les entreprises (toutes formes juridiques) et les groupements d’employeurs exerçant une activité artisanale, industrielle, commerciale, libérale ou agricole :
- dont le siège social est situé dans une ZRR (voir la liste),
- dont l’effectif est inférieur à 50 salariés,
- qui embauchent dans un établissement situé en ZRR dont la réalité économique est établie,
- qui n’ont pas procédé à un licenciement pour motif économique dans les 12 mois précédant l’embauche. 

Les organismes d’intérêt général (OIG), les entreprises d'insertion, les ETTI, certaines associations et régies de quartiers de moins de 50 salariés peuvent aussi bénéficier de l'exonération (conditions spécifiques).

En zones de restructuration de la Défense (ZRD) :
Les entreprises, quel que soit leur effectif :
- exerçant une activité industrielle, commerciale ou non, ou artisanale (sauf crédit-bail mobilier et location d’immeubles à usage d’habitation) qui s’implantent ou qui se créent en ZRD pour exercer une nouvelle activité,
 - n’ayant pas été créées dans le cadre d’une concentration, d’une restructuration, d’une extension ou d’une reprise d’activités préexistantes,
- qui ont dans la zone, les éléments d’exploitation ou de stocks nécessaires pour une activité économique effective sur place.

Le droit à exonération est ouvert pendant une période de 6 ans au titre des créations ou implantations en ZRD.

Salariés concernés

En zones de revitalisation rurale (ZRR) :
Les salariés en CDI ou CDD d’au moins 12 mois, conclu pour accroissement temporaire d’activité, à temps plein ou partiel : 
- dont l’embauche a pour effet d’accroître l’effectif jusqu’à 50 salariés au maximum :
 - exerçant partiellement ou en totalité leur activité en ZRR.

Les apprentis, contrats de pro, CIE/CAE sont exclus de l'allègement.

En zones de restructuration de la Défense (ZRD) :
Tout salarié, quelle que soit la forme ou la durée de son contrat de travail, dont l’activité s’exerce en tout ou partie dans la ZRD.

L'aide publique

En zones de revitalisation rurales (ZRR) :
Une exonération de cotisations patronales URSSAF pour toute embauche ayant pour effet d’accroître l’effectif dans la limite de 50 salariés.
L’exonération est totale jusqu’à 1,5 Smic, puis décroît pour s’annuler à 2,4 Smic. Elle s'applique pendant 12 mois à compter de la date d’embauche.

En zones de restructuration de la Défense (ZRD) :
Une exonération de cotisations patronales URSSAF. L’exonération est totale jusqu'à 1,4 Smic, puis décroît pour s’annuler à 2,4 Smic. 
L’exonération est totale pendant les 3 premières années. Son montant est ensuite réduit d’un tiers la 4e année et de deux tiers la 5e année.

Ces 2 dispositifs prévoient par ailleurs des allègements fiscaux. Pas de cumul de ces exonérations avec une autre aide de l’État pour les emplois concernés (y compris une autre exonération de charges sociales patronales ou l’application de taux spécifiques, d’assiette ou de montants forfaitaires de cotisations).

Procédures

ZRR : L'employeur doit adresser à la Direccte, dans les 30 jours suivant la date d’effet du contrat de travail, une déclaration spécifique à la demande d’exonération.

ZRD : Le montant de l’exonération doit être mentionné sur la ligne spécifique du bordereau récapitulatif des cotisations URSSAF.

Financeurs de la mesure

Vos questions

Pour toutes questions sur la formation

et les aides à l’embauche :

0 800 940 166

Dernières actualités

  • L'industrie représente 12 % de l'emploi en Nouvelle Aquitaine

    Les industries représentent aujourd’hui un emploi sur huit en Nouvelle-Aquitaine soit 278 200 emplois, selon la dernière infographie publiée par Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine.
    La filière industrielle régionale regorge d’entreprises à rayonnement national et international.

    Plus d'info

Boite à outils GRH

  • Accords de branche

    Ces accords déterminent la mission de l'OPCA qu'ils désignent, les conditions de prise en charge et de mise en œuvre de certains dispositifs (CPF, professionnalisation, tutorat...). Ils peuvent instituer des contributions conventionnelles complétant la cotisation fiscale unique, pour développer la formation continue.

    Trouver son accord :

    Faites une recherche d'accord de branche en sélectionnant un secteur (sur site ARFTLV).

    Remplissez votre type d'activité afin d'obtenir les accords de branche liés à votre convention collective.

  • Trouver son OPCA
    Les employeurs du secteur privé doivent verser leur cotisation Formation à un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), soit l'OPCA désigné par leur branche, soit un organisme interprofessionnel de leur choix. Ils peuvent aussi leur verser une cotisation volontaire.

    Ces organismes peuvent prendre en charge leurs dépenses de formation et leur proposer une offre de services (conseil, diagnostic...).
    Plus d'infos sur les OPCA

    Pour connaître votre OPCA, indiquez votre secteur d'activité dans la barre d'identification du site

A qui s'adresser ?

- URSSAF : www.urssaf.fr

- Unités Départementales de la DIRECCTE :
Coordonnées