Espace employeurs - GRH Poitou-Charentes

Personnaliser le contenu du site

Veuillez spécifier ou modifier les caractéristiques de votre entreprise/organisme

  • Votre secteur
  • Votre statut
  • Votre effectif
  • Votre code postal
Type d'activité

Saisissez votre code NAF ou un ou plusieurs mot de l'intitulé de votre convention collective

Code postal

Saisissez votre code postal

Masquer les critères

Innover, choisir une stratégie

Innover, c’est s’engager dans de nouveaux projets, mettre en place une nouvelle organisation du travail, s’associer de nouvelles compétences ou les adapter.

Les pouvoirs publics au plan national et territorial accompagnent les projets d’investissement et de développement des entreprises, en particulier la recherche et l’innovation.

Les aides sont soit spécifiques à certaines entreprises au regard de leur projet de développement, soit sectorielles, négociées dans des plans d’actions avec les branches professionnelles ou les acteurs socio-économiques d’un territoire. Elles sont le plus souvent ciblées selon l’effectif et/ou l’activité de l’entreprise.

Jeunes entreprises innovantes (JEI)

Les jeunes entreprises investissant dans la recherche et le développement (R&D) peuvent bénéficier d’un allègement fiscal et d’une exonération de charges sociales patronales.

Fiche actualisée le 01/07/2020

Entreprises éligibles

Les entreprises qui bénéficient du statut jeune entreprise innovante (JEI) sont des PME de moins 250 salariés créées avant le 31/12/19, ayant moins de 8 ans d'existence et qui réalisent des dépenses de R&D à hauteur de 15 % minimum des charges.

Elles doivent être indépendantes (capital détenu pour 50 % au moins par des personnes physiques). Elles ne doivent pas avoir été créées dans le cadre d'une restructuration, d'une extension d'activité, d'une reprise ou d'une concentration.


Les jeunes entreprises universitaires (JEU) constituent une catégorie particulière de JEI. Elles doivent répondre aux mêmes conditions sauf au critère de réalisation de dépenses de recherches, remplacé par les conditions suivantes :
- appartenir pour au moins 10 % à des étudiants (ou diplômés d'un master ou d'un doctorat depuis moins de 5 ans) ou à des enseignants chercheurs ;
- avoir comme activité principale la valorisation de travaux de recherche réalisés auxquels ses dirigeants ou ses associés ont participé, au cours de leur scolarité ou dans l'exercice de leurs fonctions, au sein d'un établissement d'enseignement supérieur habilité à délivrer un diplôme conférant au moins le grade de master ;
- avoir conclu une convention spécifique avec l’établissement supérieur.

Aide publique

Avantages fiscaux
- Exonération totale de l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés pendant le 1er exercice (ou la première période d'imposition bénéficiaire), puis de 50 % pour la période ou l'exercice suivant.
- Exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB), de la cotisation foncière des entreprises (CFE) et de la cotisation sur la valeur ajoutées des entreprises (CVAE) pendant 7 ans, sur délibération des collectivités locales.

L’exonération d’impôt sur les bénéfices est cumulable avec le crédit d’impôt recherche (CIR).

De plus, les JEI peuvent obtenir, sous conditions, une exonération des plus-values de cession de parts ou actions.

Exonérations sociales
Une exonération de charges sociales patronales d'assurances sociales et d'allocations familiales sur les rémunérations versées aux :
- ingénieurs-chercheurs, techniciens, gestionnaires de projet de recherche et de développement, juristes chargés de la protection industrielle et des accords de technologie liés au projet, personnel chargé de tests pré-concurrentiels,
- mandataires sociaux, relevant du régime général de sécurité sociale, qui participent, à titre principal, au projet R&D de l'entreprise.

L'exonération est totale et s'applique jusqu'au dernier jour de la 7e année suivant celle de la création de l'entreprise, dans la limite d'un double plafonnement :
- 4,5 fois le Smic pour la rémunération mensuelle brute des personnes éligibles,
- un plafond annuel de cotisations éligibles par établissement, fixé à 5 fois le plafond annuel de la sécurité sociale.

Procédure

La JEI ou JEU peut demander le bénéfice des avantages fiscaux à la Direction régionale ou départementale des finances publiques. P

our interroger l’administration fiscale, l’entreprise doit utiliser le modèle de demande d’avis (modèle JEI – modèle JEU) et l’adresser en recommandé avec accusé de réception. L'absence de réponse dans les 4 mois vaut accord tacite.

Aucune déclaration préalable auprès de l'Urssaf n'est nécessaire pour obtenir l'exonération de charges sociales. L'entreprise applique elle-même l'exonération en remplissant le bordereau récapitulatif des cotisations.

Financeurs de la mesure

Vos questions

Pour toutes questions sur la formation

et les aides à l’embauche :

0 800 940 166

Dernières actualités

  • Territoires d'industrie en Nouvelle-Aquitaine 

    La Région a entrepris une politique d’aménagement du territoire visant à favoriser les réussites industrielles et leur ancrage local. Elle a choisi d’articuler les "Territoires d’industries" proposés par l'Etat avec ses politiques de développement industriel et de contractualisation territoriale. En Nouvelle-Aquitaine, 14 territoires d’industrie ont été labellisés par l’Etat depuis novembre 2018.

     

    Plus d'info

Boite à outils GRH

  • Accords de branche

    Ces accords déterminent la mission de l'OPCA qu'ils désignent, les conditions de prise en charge et de mise en œuvre de certains dispositifs (CPF, professionnalisation, tutorat...). Ils peuvent instituer des contributions conventionnelles complétant la cotisation fiscale unique, pour développer la formation continue.

    Trouver son accord :

    Faites une recherche d'accord de branche en sélectionnant un secteur (sur site ARFTLV).

    Remplissez votre type d'activité afin d'obtenir les accords de branche liés à votre convention collective.

  • Trouver son OPCA
    Les employeurs du secteur privé doivent verser leur cotisation Formation à un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), soit l'OPCA désigné par leur branche, soit un organisme interprofessionnel de leur choix. Ils peuvent aussi leur verser une cotisation volontaire.

    Ces organismes peuvent prendre en charge leurs dépenses de formation et leur proposer une offre de services (conseil, diagnostic...).
    Plus d'infos sur les OPCA

    Pour connaître votre OPCA, indiquez votre secteur d'activité dans la barre d'identification du site

A qui s'adresser ?

Services des impôts des entreprises en Nouvelle-Aquitaine 
Coordonnées