Espace employeurs - GRH Poitou-Charentes

Personnaliser le contenu du site

Veuillez spécifier ou modifier les caractéristiques de votre entreprise/organisme

  • Votre secteur
  • Votre statut
  • Votre effectif
  • Votre code postal
Type d'activité

Saisissez votre code NAF ou un ou plusieurs mot de l'intitulé de votre convention collective

Code postal

Saisissez votre code postal

Masquer les critères

Innover, choisir une stratégie

Innover, c’est s’engager dans de nouveaux projets, mettre en place une nouvelle organisation du travail, s’associer de nouvelles compétences ou les adapter.

Les pouvoirs publics au plan national et territorial accompagnent les projets d’investissement et de développement des entreprises, en particulier la recherche et l’innovation.

Les aides sont soit spécifiques à certaines entreprises au regard de leur projet de développement, soit sectorielles, négociées dans des plans d’actions avec les branches professionnelles ou les acteurs socio-économiques d’un territoire. Elles sont le plus souvent ciblées selon l’effectif et/ou l’activité de l’entreprise.

Projets d'avenir innovation

Les entreprises développant en interne une démarche « Usine du Futur » peuvent être soutenues lorsqu’elles s’engagent dans des programmes de formation, de management et d’évolution des compétences. L’objectif est de faciliter l’intégration et l’appropriation par les salariés des nouvelles technologies et nouveaux savoir-faire associés. Sur la totalité du dispositif, cet appel à projets vise à soutenir les projets en phase « faisabilité » ou « Développement et industrialisation ».

Fiche actualisée le 30/04/2019

Entreprises éligibles

En priorité les PME (moins de 250 salariés), dont l’établissement porteur du projet est situé en Nouvelle-Aquitaine, éventuellement en cours de création.

Les ETI (250-5000 salariés) ayant un établissement en Nouvelle-Aquitaine sont éligibles par dérogation si leur projet s’inscrit dans un des axes prioritaires de la Région (SRDEII).

Projets éligibles

Les projets d’innovation au sens large (technologique, organisationnelle, sociale, modèle économique, design, expérience utilisateur…) doivent favoriser le déploiement des principales technologies-clés, des nouvelles pratiques organisationnelles et sociétales et des nouveaux modèles d’affaires nécessaires pour répondre aux attentes et aux enjeux de l’Usine du Futur.

L'aide est ciblée sur les projets les plus innovants et les plus ambitieux dans des domaines d’applications tels que la mobilité (aéronautique, ferroviaire, automobile, nautisme…), la sécurité, le numérique, l’énergie et l’environnement, le bois-papier, les matériaux, la photonique, la santé et le bien-être ou l’agroalimentaire.

La priorité est donnée aux dossiers qui prévoient de diffuser dans l’écosystème régional les résultats de leur projet (transfert de technologie, diffusion de nouvelles pratiques organisationnelles et sociales, de modèle économique, mise à disposition d’une offre de produits ou de services pour les industriels régionaux…).

Pour en savoir plus.

Aide publique

Le financement apporté au projet par l’État et la Région est une aide d’État allant de 100 000 à 500 000 euros. Le taux maximum est de 50 % des dépenses éligibles.

L’appel à projet prendra fin en 2019. Il est ouvert jusqu’à épuisement des crédits disponibles, la date de dépôt du dossier faisant foi.

Procédure

Les dossiers de demande d'aide doivent être déposés sur la plateforme de collecte Bpifrance. 

La sélection des projets est assurée sur proposition de Bpifrance par un comité de sélection composé d’un représentant de l’Etat (DIRECCTE), d’un représentant du Conseil régional et de Bpifrance.

Après notification, chaque bénéficiaire doit signer un contrat avec Bpifrance. Le délai entre le dépôt d’un dossier complet et la contractualisation avec le bénéficiaire n’excède pas 3 mois.

Un premier versement de l'aide permet d’assurer le préfinancement du projet. Le solde est versé suite à la remise d’un état récapitulatif des dépenses engagées et d’un rapport de fin de programme précisant l’usage des crédits publics et l’avancement du projet.

Financeurs de la mesure

Vos questions

Pour toutes questions sur la formation

et les aides à l’embauche :

0 800 940 166

Dernières actualités

  • 3TIndustry4.0, pour faciliter le transfert de compétences sur l’Industrie du Futur

    Financé dans le cadre d’Erasmus+, 3TIndustry4.0 est un projet européen initié et piloté par la Mecanic Vallée pour faciliter le transfert de compétences entre enseignants et formateurs sur l’Industrie du Futur.

    Plus d'info

Boite à outils GRH

  • Accords de branche

    Ces accords déterminent la mission de l'OPCA qu'ils désignent, les conditions de prise en charge et de mise en œuvre de certains dispositifs (CPF, professionnalisation, tutorat...). Ils peuvent instituer des contributions conventionnelles complétant la cotisation fiscale unique, pour développer la formation continue.

    Trouver son accord :

    Faites une recherche d'accord de branche en sélectionnant un secteur (sur site ARFTLV).

    Remplissez votre type d'activité afin d'obtenir les accords de branche liés à votre convention collective.

  • Trouver son OPCA
    Les employeurs du secteur privé doivent verser leur cotisation Formation à un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), soit l'OPCA désigné par leur branche, soit un organisme interprofessionnel de leur choix. Ils peuvent aussi leur verser une cotisation volontaire.

    Ces organismes peuvent prendre en charge leurs dépenses de formation et leur proposer une offre de services (conseil, diagnostic...).
    Plus d'infos sur les OPCA

    Pour connaître votre OPCA, indiquez votre secteur d'activité dans la barre d'identification du site

A qui s'adresser ?

Par mail : projetsdavenir-na@bpifrance.fr
 
Correspondants Bpifrance :
Bordeaux : Natalia ARAUJO natalia.araujo@bpifrance.fr
Limoges : Fabienne MAZEAU fabienne.mazeau@bpifrance.fr 
Poitiers/La Rochelle : Guillaume KRZYZELEWSKI guillaume.krzyzelewski@bpifrance.fr